06 janvier 2009

Le texte de soutien du GD16

Les praticiens de la Pédagogie Freinet et de la Pédagogie Institutionnelle n'ont cessé de travailler à l'amélioration de l'école publique, c'est la seule raison d'être de leurs regroupements et associations, la seule raison d’être des rencontres de travail et des stages qu’ils organisent.
Ils savent que l'efficacité de leur travail ne peut exister que dans la mesure où ils sont des éducateurs qui peuvent donner du sens à leur travail à l'intérieur de l'école publique.
Les mesures prises récemment par le ministre n'ont de sens que si on les réfère à une profonde modification de l'école publique et à sa disparition programmée comme école de la République :
- Financement des écoles confessionnelles, suppressions de deux heures de cours par semaine, mise en place d'un soutien inefficace et même dangereux.
- Création des EPEP qui ont pour seul but des économies de la part de l'état et la disparition des écoles de proximité au profit d'établissements qui, pour former des Hommes, n'auront plus rien d'humain.
- Transformation du travail des enseignants qui ne peuvent être que des sujets libres et responsables en travail de simple exécution parcellaire soumis à des contraintes connues dans le monde du travail hors de l'école au nom d'une conception idéologique déshumanisante. Evaluations fréquentes et inutiles, bureaucratie envahissante, injonctions paradoxales ( faire mieux avec moins d'heures de classe ).
Ils se refusent à cautionner cette disparition de l'école dans le silence et l'obéissance aveugle, leur engagement dans leur métier n'est pas dissociable d'un permanent travail de recherche et de résistance à la disparition de l'Ecole dans laquelle ils se sont engagés.
C'est pour toutes ces raisons qu'ils se déclarent solidaires de leurs collègues qui en toute responsabilité refusent d'obéir à ce qui est contraire à leur conscience. »

Pour signer ce texte de soutien:  poster un commentaire avec vos nom, prénom et qualité.

Posté par programme2008 à 20:42 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


Commentaires sur Le texte de soutien du GD16

  • Soutien

    Soutien sans faille : Sébastien Goyer, directeur de l'école C-Freinet, Saint-Front.

    Posté par abes, 06 janvier 2009 à 20:49 | | Répondre
  • Soutien

    Soutien aux collègues engagés.
    Annick Marteau
    Directrice de l'école Jean Rostand, Javrezac.

    Posté par Annick Marteau, 06 janvier 2009 à 22:47 | | Répondre
  • Soutien

    Soutien sans réserve aux collègues

    Adjointe de l'école Jean Rostand de Javrezac

    Posté par Colette Bordas, 06 janvier 2009 à 22:54 | | Répondre
  • soutien

    soutien à ceux déjà engagés et encouragements aux autres, lisez, informez vous, ne vous résignez pas

    Posté par plainfossé, 07 janvier 2009 à 09:18 | | Répondre
  • Notre vie professionnelle ne prend sens que dans le combat quotidien pour le respect des enfants que nous accueillons.

    Nadège dufresne, enseignante spécialisée, IME de Mouron, 58

    Posté par nadège dufresne, 07 janvier 2009 à 14:10 | | Répondre
  • Soutien total

    Soutien aux collègues engagés dans une action de résistance réfléchie et active dans l'intérêt des enfants qui leur sont confiés.

    MC M, militante de la Pédagogie Freinet

    Posté par Marsat MC, 07 janvier 2009 à 19:24 | | Répondre
  • Soutien

    Soutien aux collègues engagés dans une action de résistance

    Posté par S. Neyssensas, 07 janvier 2009 à 21:15 | | Répondre
  • soutien

    Je soutiens ces collègues qui pour continuer à bien faire leur travail d'enseignant dénoncent les mesures annoncées qui sous une apparence de progrès cachent un danger pour nos écoles.

    Posté par Preuilh jean-Jac, 07 janvier 2009 à 22:13 | | Répondre
  • Soutien

    Nous nous devons de défendre l'esprit de l'Ecole Publique comme enseignant, comme parent comme citoyen c'est notre Ecole!
    Solange Poirier enseignante en Charente poste spécifique pour les enfants du voyage en difficulté

    Posté par Poirier, 08 janvier 2009 à 10:06 | | Répondre
  • Soutien

    Un soutien total à tous ceux qui dénoncent le grave démantèlement programmé et déjà mis en l'oeuvre de l'Ecole Publique. L'élève est avant tout une personne et non un objet "marchandisable". Continuons d'informer et de dénoncer.
    Christelle Baron, adjointe à l'école Jean Rostand, Javrezac

    Posté par Baron Christelle, 11 janvier 2009 à 10:12 | | Répondre
  • soutien

    Parce qu'il n'est pas question de renoncer à ce que l'on croit être dans l'ordre de l'intérêt général, et dans celui de l'élève en particulier.

    Posté par Amélie COUPRIE, 11 janvier 2009 à 22:04 | | Répondre
  • soutien

    pour continuer à former de futurs citoyens libres , éveillés et solidaires.
    Larret Christelle, adjointe école de Vitrac

    Posté par LARRET Christell, 17 janvier 2009 à 09:58 | | Répondre
Nouveau commentaire