18 mai 2011

LPC

Les écoles du secteur de Gond-Pontouvre réunies le 13 avril pour débattre et échanger sur le
livret personnel de compétences se sont interrogées sur la question suivante :
Quel est le rôle d'un tel livret ?
Nous évaluons les élèves dans le but de faire le point avec eux sur leurs connaissances et leurs
savoir-faire, pour avoir des. outils de remédiation au sein du conseil de cycle, pour rendre
compte aux parents des progrès et des acquis de leurs enfants et enfin pour transmettre ce
suivi au collège.
Or ce livret individuel de compétences ne nous semble pas répondre à l'idée que nous nous
faisons de notre travail, ni respecter les élèves en tant qu'individus en devenir.
La plupart des compétences de ce livret sont floues, imprécises ou beaucoup trop larges, et
ceci se double d'un système de codage binaire (acquis/non acquis).
Comment évaluer dans ces conditions, pourquoi et pour qui ?
En tant que pédagogues soucieux de faire preuve de conscience professionnelle et
d'honnêteté, il nous paraît impossible de remplir ce livret inadapté, inutile et beaucoup trop
figé.
De plus, l'informatisation de ce livret à partir de l'année prochaine recouvre potentiellement
des objectifs dangereux et inquiétants concernant la confidentialité et les libertés
individuelles.
En conséquence, nous décidons de ne pas remplir ce livret car :
-    il ne nous est d'aucune utilité
-    il catégorise les élèves de façon définitive
-    il participe à la création d'un fichage supplémentaire des élèves
-    il crée une échelle de comparaison des écoles
-    il détourne et augmente le travail des enseignants qui deviennent des fournisseurs d'éléments statistiques, au détriment de leur travail fondamental de pédagogues.

Posté par programme2008 à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur LPC

Nouveau commentaire